Les petites annonces immobilières en Tunisie

La forte augmentation du prix du foncier en Tunisie a provoqué une hausse de l’immobilier. Ainsi, avec la baisse du pouvoir d’achat des Tunisiens, investir dans l’immobilier est presque impossible pour les ménages à revenu modeste. Cependant, grâce aux petites annonces, il est possible de réaliser une bonne affaire !

Que peut-on trouver dans les annonces immobilières ?

De nombreux sites se sont spécialisés dans la publication des annonces immobilières. Toutefois, d’autres publient des annonces généralisées. Mais certains sont payants, d’autres sont gratuits. De toute manière, chacun est libre de rédiger son annonce comme bon lui semble. En ligne, on peut dénicher tout type de vente immobilière et mise en location : terrain, villa, appartement, résidence, fonds de commerce, bureaux, studio… Chacun peut y trouver ce qu’il cherche, car il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Néanmoins, sachez que les annonces n’appartiennent pas forcément à des particuliers. Les agences immobilières publient régulièrement les leurs pour vendre rapidement.

Mais que doit contenir une annonce ?

Une Tunisie annonce est comme une publicité. Elle doit être accrocheuse. C’est pourquoi avant de mettre en vente votre bien, il faudrait mettre en avant les informations susceptibles d’attirer l’attention des lecteurs : la superficie, l’état des lieux, la localisation, le nombre de chambres, le nombre d’étages, etc. Précisez également si la résidence possède un espace extérieur, d’autres options intéressantes (garage, espace sécurisé, etc.)…

En outre, évitez les publicités mensongères et appuyez votre annonce par des photos de bonne qualité. Prenez des clichés sur tous les angles : vue de face, de profil… Ensuite, prenez des photos de l’état de l’intérieur du bâtiment : la douche, la toilette, les chambres, le salon, etc. C’est le moyen le plus sûr pour trouver un acquéreur dans les plus brefs délais !

Le prix de l’immobilier en Tunisie

Dans le centre-ville, dans les quartiers les plus chics (comme à Ariana) et les environnants, le prix de l’immobilier est très élevé. Le mètre carré se vend entre 2000 à 3900 DT. À Hamammet par exemple, le mètre carré coûte 2800 DT. Dans la banlieue nord, pour les bâtiments à Sousse sis au bord de la mer et dans les zones de Sfax, le tarif commence à partir de 1300 DT (comme à Manouba), alors qu’à Sousse le prix commence à partir de 600 DT. Sur le bord de la plage paradisiaque de Kelibia, le coût est assez stable, aux environs de 2000 DT. Et dans la banlieue sud comme à Hammam ou Ben Arous, comptez entre 750 à 1500 DT.

En tout cas, en se référant à ces tarifs, on peut constater qu’il est quasi impossible pour un simple salarié d’acquérir un logement de 100 m2 avec le coût de la vie actuelle !